29
JUIN

Sortie du nouveau livre de François Nénin : "VOLS DE MERDE : LES PIRES HISTOIRES DE L'AVIATION"


Huit heures avec 400 personnes à bord et pas un rouleau de papier-toilette, des commandants qui s’offrent un petit somme sans personne aux commandes, un passager qui passe son trajet coincé dans les toilettes, d’autres qui doivent pousser l’appareil au décollage !

Incroyables mais vraies, ces histoires délirantes, que se racontent pilotes, hôtesses et stewards au bar de l’escale entre deux voyages, vont vous faire décoller : alors, attachez vos ceintures !

Pilote privé marié à une hôtesse de l’air, journaliste-enquêteur, spécialisé dans l’aérien, François Nénin a recueilli le meilleur des pires secrets de l’aviation ; il est l’auteur de Oups, on a oublié le train d’atterrissage (Fayard, 2015).

Lire l'article du Parisien

29
MAI

POUR SOUTENIR SECURVOL.FR, ACHETEZ « OUPS ON A OUBLIÉ DE SORTIR LE TRAIN D'ATTERRISSAGE » À PETIT PRIX EN POCHE (6,50 euros)


Depuis maintenant 8 ans, securvol.fr, média indépendant et bénévole vous informe sur le niveau de sécurité des compagnies aériennes. Journalistes professionnels, nous animons ce site d’utilité publique bénévolement. Mais cela ne veut pas dire qu’il est gratuit : hébergement, intégration, temps de recherches et de rédaction, nous payons pour tout cela. Aussi, pour nous soutenir, vous pouvez faire le geste d’acheter nos livres à petits prix : 6,5 euros pour l’ouvrage « Oups on a oublié de sortir le train d’atterrissage » qui sort en collection Points. Les gains nous serviront à continuer à vous informer librement.

Résumé : « Attachez vos ceintures ! Bienvenue à bord… pour un voyage exceptionnel avec quelques turbulences. De l’embarquement à l’atterrissage, en passant par les attitudes saugrenues des équipages ou les lubies désopilantes des passagers, l’aérien recèle son lot d’aventures incroyables ou d’énigmes inexpliquées. Des secrets de cockpits aux drôles de vols, vous ne verrez plus jamais les avions comme avant. »

Pilote privé marié à une hôtesse de l’air, journaliste-enquêteur spécialisé dans l’aérien, François Nénin livre les bonnes histoires et anecdotes que les navigants se racontent au bar de l’Escale, entre deux vols ou dans les aéro-clubs.
« Dramatiques, croustillantes, insolites, choquantes ou mystérieuses, les coulisses de l’aviation recèlent mille récits ! » Le Parisien

Merci de votre soutien.

POUR COMMANDER :
-> Amazon


29
MAI

EGYPTAIR : CE QUE NE DISENT PAS LES EXPERTS


Un Airbus A320 de la compagnie égyptienne Egyptair assurant le vol MS804 entre Paris et Le Caire a disparu au-dessus de la Méditerranée dans l'espace aérien de l'Egypte, dans la nuit du 18 au 19 mai. Au total, 66 personnes, dont 10 membres d'équipage se trouvaient à bord de l'appareil.
Une semaine après l’accident de l’Airbus A 320 d’Egyptair, aucune hypothèse sérieuse n’a pu être corroborée par des faits ou des indices sérieux. Alors que les autorités égyptiennes, suivie de près par le BEA et les autorités françaises accordaient leurs faveurs à la thèse terroriste, l’absence de revendication a vu s’éloigner cette théorie.

13
JAN

APPEL À TÉMOIGNAGES POUR L'ÉCRITURE D'UN LIVRE


Dans le cadre de l’écriture d’un livre d'anecdotes consacrées à l’aérien, securvol.fr fait appel à vos témoignages : problèmes en vol, retards, aventures, aléas techniques, situations improbables, personnel navigant aux réactions surprenantes, passagers dingues, employés d'aéroport étranges, racontez-nous vos galères d'avion. Nous nous engageons à respecter l’anonymat des témoignages. Merci à vous !

POUR TÉMOIGNER : CLIQUEZ ICI

20
SEP

POUR SOUTENIR SECURVOL.FR, COMMANDEZ

"OUPS,ON A OUBLIÉ DE SORTIR LE TRAIN D'ATTERRISSAGE"


Securvol est un média qui vous informe gratuitement depuis juillet 2008 sur le niveau de sécurité des compagnies aériennes. Un site indépendant composé de journalistes et d'experts qui oeuvrent bénévolement pour vous informer de façon utile, simple et citoyenne. Unique en France, à plusieurs reprises le site securvol a mis en garde les internautes sur l'utilisation de telle ou telle compagnie grâce à son baromètre. Mais securvol.fr n'en est pas moins un site qui coûte à notre équipe : frais d'hébergement, webmaster, temps passé dans la recherche de l'information : l'équipe a toujours assumé ces frais car la mission que nous nous étions assignée était importante. Mais aujourd'hui la mise à jour du site et la mise en ligne devient compliquée. Aussi, nous vous proposons une solution simple pour nous soutenir. Notre site ne deviendra pas payant et nous ne ferons pas appel aux dons. Nous vous proposons d'acheter le dernier ouvrage de François Nénin édité chez Fayard "Oups, on a oublié de sortir le train d'atterrissage". L'argent collecté permettra ainsi de financer le temps passé à animer notre site d'utilité publique. Merci d'avance de votre soutien pour nous aider à faire vivre notre site

POUR COMMANDER "OUPS, ON A OUBLIE DE SORTIR LE TRAIN D'ATTERRISSAGE" :

-> Amazon

-> La Fnac

VOIR LES VIDÉOS :

->JT France 2, Elise Lucet
-> Europe 1

LE RÉSUMÉ :
« Bienvenue à bord… », attachez vos ceintures car ce livre vous promet un voyage exceptionnel comprenant quelques turbulences. De l’embarquement à l’atterrissage, en passant par les bourdes des équipages ou les lubies désopilantes des passagers, l’aérien recèle son lot d’histoires incroyables, insensées et exceptionnelles qui font frémir ou fascinent. Vous ne verrez plus jamais les voyages en avion comme avant ! Chaque semaine, une trentaine d’incidents ont lieu à bord des compagnies… Saviez-vous qu’une passagère du vol de San Francisco, sortie indemne d’un crash, s’est fait écraser par un camion de pompiers en sortant des débris fumants ; qu’un avion de Tahiti, dont le toit s’est arraché en vol, est parvenu à atterrir sans heurt – si on ne tient pas compte de la peur bleue des passagers, cheveux au vent ; qu’un homme décédé d’une crise cardiaque dans les toilettes a été oublié par les hôtesses après l’atterrissage… Dans ce « very bad trip », nous accompagnerons les navigants dans leurs délires en escale, mais aussi dans leurs pétages de plomb en vol. Direction le 7ème ciel avec le « Club des 33 000 », cette fédération créé par un ancien officier de l’US Air Force regroupant tous ceux qui ont eu des relations sexuelles en altitude, allant parfois jusqu’à provoquer des crashs quand les ébats ont lieu dans le cockpit. Et au fait, que contient la valise diplomatique ? Parfois, il vaut mieux ne pas l’ouvrir… Journaliste-enquêteur, François Nénin est spécialisé dans l’aérien et réalise des documentaires sur le sujet pour France 2 et Canal Plus. Rédacteur en chef du site securvol.fr, il est notamment l'auteur de Transport aérien : le dossier noir (Privé, 2006) ou Ces avions qui nous font peur (Flammarion, 2013) et a suivi une formation de pilote privée.

25
MAI

Bon décollage pour « Oups on a oublié de sortir le train d’atterrissage » : un livre déjà plébiscité par les médias


Le Parisien :
« Histoires de haut vol. Dramatiques ou comiques, les coulisses de l’aviation recèlent mille récits que François Nénin a décidé de raconter (…)»
-> Lire l'article

LCI :
« Vous allez vous régaler »
-> Voir la vidéo

Canal Plus-La Nouvelle Edition :
« Passionnant »
-> Voir la vidéo


Le JDD
« Un pêle-mêle d’histoires vraies et insolites sur l’aérien »
-> Lire l'article


POUR COMMANDER "OUPS, ON A OUBLIE DE SORTIR LE TRAIN D'ATTERRISSAGE" :

-> Amazon

-> La Fnac

-> e-leclerc

21
MAI

Actualité


François Nénin est l'invité de l'émission "LA NOUVELLE EDITION" sur Canal Plus JEUDI 21 MAI à 12h20, à l'occasion de la sortie de son nouveau livre "Oups, on a oublié de sortir le train d'atterrissage".

25
AVRIL

securvol.fr lance une "alerte passagers" sur Turkish Airlines


Un avion de la compagnie Turkish Airlines en provenance de Milan a atterri dans des conditions catastrophiques à l'aéroport d'Istanbul ce samedi avec un moteur en feu. Selon le site Aviation Herald, l'appareil s'est d'abord présenté lors d'une première approche ratée ; une aile et un réacteur ont touché la piste témoignant d'un manque de technicité à l'atterrissage. Les pilotes n'ont eu d'autre choix que de faire une remise de gaz. L'avion a ensuite fait un atterrissage d'urgence avec son réacteur en feu faisant passer les passagers très près de la catastrophe. Les passagers ont été immédiatement évacués sains et saufs de l'appareil.

-->Voir la vidéo

25
AVRIL

Interventions de François Nénin dans les médias à l'occasion du crash de la Germanwings (extraits)


Le crash de la Germanwings, le 24 mars dernier, dans les Alpes a été l'occasion de nombreuses émissions et d'éditions spéciales. François Nénin, rédacteur en chef de securvol, a été invité à l'occasion de ce terrible drame, au cours duquel un copilote malade, Andreas Lubitz a volontairement mis en descente l'Airbus A 320 de la compagnie Germanwings et a précipité l'avion contre la montagne provoquant la mort de 150 personnes.

-->Voir la vidéo

25
AVRIL

Crash d’Air Algérie : le rapport officiel désigne une erreur de pilotage


8 mois après la catastrophe du vol Air Algérie AH 5017, dans laquelle ont péri 110 personnes dont 54 Français, le Bureau Enquête Analyses français (BEA) a publié un rapport qui permet de comprendre le drame qui s’est joué en pleine nuit entre Ouagadougou et Alger, le 24 juillet 2014. Précisons tout d’abord que si la compagnie Air Algérie est officiellement responsable de cet accident, elle a affrété la compagnie Swiftair, une petite compagnie charter espagnole pour opérer ce vol. Cet accident pose effectivement, de façon crue et tragique le problème des affrètements en cascade que nous avons souvent dénoncé sur securvol.fr

10
AOUT

Eté 2014 : danger sur la sécurité aérienne


A la moitié des vacances d’été 2014, le bilan de la sécurité aérienne se révèle catastrophique, avec plusieurs crashs ayant causé la mort de plus de 500 passagers. L’avion est le moyen de transport le plus fiable ? Pas si sur. Les derniers crashs de l’été ne vont pas rassurer les passagers qui tachycardaient déjà dès le premier pied posé sur la passerelle et qui attaquaient une prière à chaque turbulence en tentant de déceler un signe d’angoisse dans le sourire figé de l’hôtesse sanglée sur son strapontin. Selon un sondage réalisé pour BFM, dimanche 27 juillet, ils n’étaient plus que 38 % à considérer ce moyen de transport comme étant le plus sur. Hors période de crash, les sondés sont plus près des 80%.

17
AVR

« Ces avions qui nous font peur » dans l’émission « C’est à vous » sur France 5


François Nénin sera invité dans l’émission « C’est à vous » sur France 5, animée par Alexandra Sublet ce jeudi 18 avril à 19 h pour présenter son livre « Ces avions qui nous font peur – les dossiers noirs du transport aérien » (Ed. Flammarion).



09
AVR

Ces avions qui nous font peur


Le nouveau livre-enquête de François Nénin, responsable du site securvol.fr. Sortie le 17 avril 2013 (Flammarion)

Chaque semaine, une trentaine d’incidents graves font passer les passagers trop près du crash : pannes moteurs, débuts d’incendie, sortie de piste, perte de contrôle en vol… Qui sont les responsables ? Dans son enquête, François Nénin lève le voile sur les pratiques douteuses qui mettent les usagers en danger et nous livre des révélations inquiétantes sur un secteur en pleine crise. Pilotes en burn out, drogue et alcool chez le personnel navigant, trafic de pièces de contrefaçons, avions mal entretenus… Face à cette situation, le passager est souvent sans recours, montant en aveugle dans des avions de compagnies à risques, à bord desquels le voyage peut à tout moment virer au cauchemar.



24
SEP

Peut-on avoir encore confiance en Air France ?


Incidents graves, quasi crashs, erreurs de pilotage hallucinantes, la compagnie Air France est devenue une des plus mauvaises d’Europe. Notre enquête, publiée dans Marianne, éclaire le crash de Rio. Et lève le voile de graves carences de formation. Par François Nénin




23
MAI

Espagne et Allemagne dans le collimateur


Notre baromètre sera mis à jour dans les prochains jours, mais securvol vous fait part de quelques nouveautés de la fameuse « black list », avec parfois des surprises. Par Olivier Guérin




17
MAI

Crash de Rio : y avait-il un seul pilote dans le cockpit ?


Un informateur de securvol, proche de l’enquête, prétend qu’il n’y avait en réalité qu’un copilote aux commandes au moment du crash, rendant l’accident inéluctable. Une révélation à prendre avec précaution, tant la désinformation et les enjeux économiques entourant ce crash sont importants. Par François Nénin


16
MAI

Crash de Rio : la piste des pilotes


Crash de Rio : la piste des pilotes Erreurs de pilotage, libertés prises avec les procédures, ambiance délétère : la sécurité des vols à Air France fait à nouveau débat, alors que les boites noires vont sans doute lever le mystère du vol AF 447. Problème de conception et erreur de pilotage représentent un explication crédible.


17
MAR

Securvol sur France24 : que vaut vraiment la liste noire ?


Après le crash de Yemenia aux Comores, securvol était invité par France 24 à lever le voile sur les mauvaises pratiques de l'aviation civile : stick change, double flotte, contournement de la liste noire, etc. Au moment où les Français commencent à acheter des billets d'avion pour leurs vacances, cette interview est plus que jamais d'actualité. Car malheureusement, nos indicateurs montrent que l'insécurité aérienne est loin de reculer.
http://www.dailymotion.com/Larbi60#videoId=xhf5ec


17
MARS

« Catastrophes aériennes : ce que l’on aurait pu éviter » : à voir sur le net

Ce documentaire en trois volets de 55 minutes chacun explore les erreurs humaines, les causes techniques et le facteur météorologique. Il sera rediffusé sur Motors TV (visible en streaming à la Saint Sylvestre) et sur d’autres chaînes par la suite (Grille à venir). A l’aide de spécialistes du secteur, il revient sur des accidents emblématiques et marquants comme celui du Concorde et de Flash Airlines mais aussi sur des drames moins connus comme celui de Quiberon ou de Tuninter.

Contrairement aux idées reçues, les crashs aériens ne sont jamais la conséquence de la fatalité. Non respect de la réglementation, formation insuffisante des équipages, incompétence de l'encadrement, pression sur les pilotes, économies réalisées sur la maintenance, sous évaluation des risques météo : tous ces facteurs relèvent de choix opérationnels. Dans la majorité des cas, on se rend compte qu'ils auraient pu être évités.

Voir le documentaire :
Catastrophes Aeriennes_01_Erreurs Humaines
Catastrophes Aeriennes_02_Erreurs Techniques
Catastrophes Aeriennes_03_Meteo

Ecrit par François Nénin
Réalisé par François Boulène

Intervenants :

Gérard Arnoux, commandant de bord à Air France
Odile Saugues, députée
Thierry Le Floc’h, pilote
Amine Mecifi, consultant en accidentologie
Gérard Feldzer, directeur du musée de l’Air et de l’Espace
Jean-Claude Boetsch, rescapé du crash de Habsheim
Christian Morel, sociologue des catastrophes
François Nénin, journaliste d’investigation
Serge Roche, directeur de l’Observatoire de la Sécurité Aérienne
Christophe Haddad, responsable d’association de familles de victimes
+ mécanicien avion, spécialiste meteo, élèves pilotes, etc.



06
DEC

Procès du crash du Concorde, la fin du travail de désinformation


Le tribunal correctionnel de Pontoise a reconnu, lundi 6 décembre, la compagnie aérienne américaine Continental Airlines pénalement responsable dans le crash du Concorde d'Air France survenu le 25 juillet 2000 à Gonesse (Val de Marne), causant la mort de 113 personnes et entraînant l'arrêt de l'exploitation commerciale du supersonique.

Par Olivier Guérin et François Nénin

Epilogue attendu d’une affaire qui dure depuis 10 ans : Continental Airlines a été condamnée à verser 200.000 euros d'amende ainsi qu'un million d'euros de dommages et intérêts à Air France. John Taylor, chaudronnier employé par la compagnie américaine a lui été condamné à 15 mois de prison avec sursis pour avoir mal fabriqué et fixé la lamelle en titane qui serait la cause de l'accident. En revanche son chef d'équipe, Stanley Ford, a été relaxé, de même qu'Henri Perrier, ex-directeur du programme Concorde chez Aérospatiale (ex EADS), son collaborateur Jacques Hérubel et l'ex-cadre de la direction générale de l'aviation civile (DGAC) Claude Frantzen. "Aucune faute caractérisée ne peut être reprochée" aux trois Français, a estimé le tribunal.

28
NOV

Le traitement par les médias des incidents d’Airbus


Le nouvel incident qui a frappé l’A 380 (voir l’article Qantas, la loi des séries) a donné lieu à un traitement curieux par les médias Français. Airbus, dans un communiqué avait minimisé le problème. Il n'en demeure pas moins que l'explosion - non contenue - d'un moteur peu de temps après le décollage, surtout s'il occasionne des dégats sur l'aile, est considérée comme un incident extrêment grave.

28
NOV

Qantas : la loi des séries


Le vol QF 17, qui devait relier Perth à Buenos Aires ce lundi 15 novembre, a dû rebrousser chemin après un problème électrique. Vendredi dernier, une liaison intérieure avait également rencontré un problème technique. Deux incidents qui font suite à l'explosion en vol du réacteur d'un A380 le 4 novembre dernier.

La compagnie australienne Qantas a rendu public ce matin un nouvel incident à bord d'un Boeing 747 qui reliait Sydney (Australie) à Buenos Aires (Argentine). Un problème électrique, survenu après deux heures de vol, a contraint l'avion à faire demi-tour. Pour l'heure, la nature exacte de l'avarie n'a pas encore été identifiée par les ingénieurs, selon le communiqué de presse de la compagnie australienne. 199 passagers et 21 membres d'équipages avaient pris place à bord. Aucun blessé n'est à déplorer.

28
NOV

Vols de bout de lignes, les passagers devront être informés


L'Assemblée national à voté à l'unanimité, jeudi 18 novembre, une proposition de loi selon laquelle les agences de voyage ou les compagnies aériennes devront informées les passagers qui achètent un billet d'une compagnie inscrite sur la liste noire européenne.

Elle y est parvenue. Odile Sauges, députée socialiste du Puy-de-Dôme, se bat depuis des années pour le renforcement de la sécurité des passagers aériens. Jeudi 18 novembre, elle a remporté ce qui ressemble à une victoire pour les passagers. Elle a fait voté - à l'unanimité par l'Assemblée nationale - une proposition de loi pour renforcer la sécurité des passagers.

31
OCT

Deux nouvelles compagnies dans le baromètre : Air China et Lan Airlines


Face à la demande de nombreux internautes, nous venons d’intégrer Air China et Lan Airlines dans notre baromètre. Air China, la compagnie la plus importante de Chine, « porte drapeau » du pays atterrit dans le groupe B, notamment à cause d’un grave accident survenu en 2007. Lan Airlines, très vielle compagnie chilienne, a connu 7 accidents depuis 1965. Elle est cataloguée en C « sous réserves ».

30
OCT

Appel : securvol a besoin de vos dons pour pouvoir continuer à vous informer


Parce qu’il est anormal de monter à bord de compagnies à la sécurité douteuse, parce que les crashs aériens ne sont pas une fatalité, securvol a été fondé à l’initiative d’un journaliste spécialisé, François Nénin. Securvol est un média créé pour assurer une information fiable et indépendante à destination des passagers. Animé par une équipe de journalistes, webmaster et d’experts bénévoles, securvol a besoin de votre soutien pour assurer le financement de l’hébergement du site, des déplacements des membres de l’équipe pour le recueil d’informations auprès de nos sources, etc.
C’est l’occasion de vous remercier pour votre soutien et vos messages de sympathie.
Nous comptons sur vous !  



08
JUIN

Crash de Rio : un an après, les slaloms des enquêteurs pour éviter la piste


Dans le « milieu », l’enchainement des faits qui conduisent au crash de Rio est connu depuis le début grâce aux messages Acars. Sondes Pitot HS, données de vitesses erronées et mauvaise réaction des pilotes expliquent le crash.

Un an après le drame, les journalistes de salon ont assuré la permanence au Père Lachaise et au Parc Floral, lieu de recueillement des familles de victimes et surtout, lieu de communication pour le staff Air France. Ces dernières n’ont pas eu droit au plus élémentaire des respects : l’accès à la vérité sur le crash de Rio.

11
AVR

Renforcement de la liste noire européenne avec le Soudan et les Phillippines


L'Union européenne a ajouté mardi toutes les compagnies aériennes du Soudan et des Philippines sur sa liste noire.
L'Europe a aussi imposé des restrictions aux activités d'Iran Air. Elle a, en revanche, levé partiellement l'interdiction de l'espace aérien européen pour une compagnie nord-coréenne et une compagnie angolaise. Dans la liste actualisé publiée mardi, 17 pays représentant 278 compagnies aériennes au total, conservent une quasi-totale interdiction de vol vers l'UE : Angola, Bénin, Congo, République démocratique du Congo, Djibouti, Guinée équatoriale, Gabon (à l'exception de trois transporteurs soumis à des restrictions), Indonésie, Kazakhstan (sauf un transporteur soumis à des restrictions), République kirghize, Liberia, Philippines, Sierra Leone, Sao Tomé et Príncipe, Soudan, Swaziland et Zambie. Ces pays totalisent 228 compagnies interdites. Dix transporteurs aériens sont soumis à des restrictions d'exploitation et des conditions: Air Koryo (Corée du Nord), TAAG Angola Airlines, Air Astana

01
AVR

Justice pour un crash : les victimes du Mont Sainte Odile


Le 20 janvier 1992, un A320 d’Air Inter s’écrasait près du Mont Sainte Odile en Alsace, faisant 87 victimes.
14 années plus tard se tenait enfin un procès, mais il ne réussissait pas à éclaircir les causes de l’accident.
Deux années après, au cours d’un second procès, la Cour d’Appel de Colmar innocentait complètement l’avion et ses systèmes tout en avouant toujours ignorer les causes du crash.



21
MAR

Air France rétrogradée par securvol en catégorie C "sous réserves"


Lors de la création de securvol.fr en juillet 2008, Air France avait été intégrée au deuxième groupe de sécurité. Nous l’avions déclassée à cause des conclusions du rapport Colin sur la sécurité des vols mais la compagnie nous avait donné des assurances sur les mesures prises et sur le traitement des incidents que nous évoquions, sans nier leur existence. Lire l'interview.


11
MARS

« Catastrophes aériennes : ce que l’on aurait pu éviter » : à voir sur le net

Ce documentaire en trois volets de 55 minutes chacun explore les erreurs humaines, les causes techniques et le facteur météorologique. Il sera rediffusé sur Motors TV (visible en streaming à la Saint Sylvestre) et sur d’autres chaînes par la suite (Grille à venir). A l’aide de spécialistes du secteur, il revient sur des accidents emblématiques et marquants comme celui du Concorde et de Flash Airlines mais aussi sur des drames moins connus comme celui de Quiberon ou de Tuninter.

Contrairement aux idées reçues, les crashs aériens ne sont jamais la conséquence de la fatalité. Non respect de la réglementation, formation insuffisante des équipages, incompétence de l'encadrement, pression sur les pilotes, économies réalisées sur la maintenance, sous évaluation des risques météo : tous ces facteurs relèvent de choix opérationnels. Dans la majorité des cas, on se rend compte qu'ils auraient pu être évités.

Voir le documentaire :
Catastrophes Aeriennes_01_Erreurs Humaines
Catastrophes Aeriennes_02_Erreurs Techniques
Catastrophes Aeriennes_03_Meteo

Ecrit par François Nénin
Réalisé par François Boulène

Intervenants :

Gérard Arnoux, commandant de bord à Air France
Odile Saugues, députée
Thierry Le Floc’h, pilote
Amine Mecifi, consultant en accidentologie
Gérard Feldzer, directeur du musée de l’Air et de l’Espace
Jean-Claude Boetsch, rescapé du crash de Habsheim
Christian Morel, sociologue des catastrophes
François Nénin, journaliste d’investigation
Serge Roche, directeur de l’Observatoire de la Sécurité Aérienne
Christophe Haddad, responsable d’association de familles de victimes
+ mécanicien avion, spécialiste meteo, élèves pilotes, etc.



13
DEC

Rio - Paris : Deuxième rapport d'étape le 17 décembre


En saura t-on plus le 17 décembre? Le Bureau d'enquêtes et d'analyse (BEA) dévoilera le 17 décembre prochain son deuxième rapport d'étapes visant à faire la lumière sur les causes du crash du vol Rio - Paris, survenu dans la nuit du 31 mai au 1er juin dernier avec 228 passagers à bord. Ce rapport sera dévoilé à la presse après que le BEA l'aura présenté aux représentants des associations de familles de victimes "Entraides et solidarité AF447", "Association pour la vérité, l'aide et la défense des victimes du vol AF447" et "HIOP AF447".

02
DEC

Air France : une enquête accablante à lire dans VSD


La direction d'Air France a récemment rappellé à l'ordre ses pilotes sur le thème de la rigueur, fustigeant de nombreux manquements . Depuis un certains temps, audits, rapports et lettres ouvertes s'accumulent, pointant du doigt le niveau professionnels des navigants techniques et plaçant désormais Air France en catégorie C "sous réserve" dans notre baromètre. Qu'en est-il exactement ? François Nénin, rédacteur en chef de securvol, a enquêté pour l'hebdomadaire VSD. Pour la première fois, un commandant de bord dénonce publiquement les lacunes de ses collègues et la politique de recrutement de la compagnie. Télécharger l'article

26
OCT

Gérard Bembaron - Crash de Phuket : « Tous les paramètres d’un accident étaient réunis »


Il y a deux ans, le 16 septembre 2007, le vol OG269 de la compagnie thaïlandaise à bas prix One Two Go Airlines s’écrasait sur l’aéroport de l’île de Phuket (Thaïlande) lors de sa seconde tentative d’atterrissage. Il arrivait en provenance de la capitale, Bangkok. Il transportait 130 personnes, dont 123 passagers. 40 survécurent. Ce jour-là, des trombes d’eau s’abattait sur l’île et des vents cisaillants avaient été signalés quelques minutes avant le drame. Cependant, Gérard Bembaron, fondateur de l’Association de défense des familles des victimes de la catastrophe aérienne de Phuket évoque d’autres causes. Lire l'interview

26
OCT

Les pilotes discutent et oublient d'atterrir


La politique aérienne, ça peut mener loin... Ce sujet de conversation entre le pilote et le copilote de l'Airbus A320 de la Northwest Airlines, qui assurait le vol 188 entre San Diego (Californie) et Minneapolis ((Minnesota, USA), expliquerait, selon le duo aux commandes, pourquoi ils ont dépassé de 240 km l'aéroport où ils devaient atterrir dans la nuit de mercredi à jeudi avec 147 passagers à bord.

29
SEPT

Second incident sur un A380 de Singapore Airlines


Un Airbus A380 de Singapore Airlines, avec 450 passagers et membres d'équipage à son bord, a été contraint de faire demi-tour après 2h30 de vol dimanche 27 septembre en raison d'une panne sur l'un des quatre moteurs. Il s'agit du second incident technique rencontré par cette compagnie aérienne sur un très gros porteur. L'A380 de la Singapore Airlines assurant le vol SQ333 a décollé dimanche à 12h30 à destination de Singapour. Mais "l'un des quatre réacteurs s'est éteint" après 2h30 de vol a expliqué Jean-Claude Hoang, assistant marketing de Singapore Airlines. "Notre pilote a préféré revenir sur Paris pour assurer la sécurité optimale des passagers". L'avion s'est donc reposé à Roissy Charles-de-Gaulle à 17h39.

14
SEPT

Enquêtes Criminelles : les dessous de la catastrophe du Concorde


Mercredi 16 septembre à 20h30, la chaîne W9 revient sur la catastrophe du Concorde. Que s’est-il vraiment passé ce 25 juillet 2000 ? La version officielle, celle d’une lamelle métallique, tombée d’un avion de Continental Airlines cache-t-elle une vérité plus complexe ? Permet-elle à Air France d’échapper à ses responsabilités ? Pour en débattre sur le plateau François Nénin, journaliste responsable de securvol.fr et auteur de « Transport aérien le dossier noir » est invité par Sidonie Bonnec et Paul Lefevre.

2
SEPT

Ne voyagez pas avec Egypt Air !


Dans le Journal officiel de l’Union Européenne paru le 15/07/2009, voici ce qu’on peut lire sur la compagnie Egyp Air : « Les nombreuses carences en matière de sécurité d’Egypt Air, titulaire d’une licence en Égypte, sont avérées. Elles ont été constatées au cours des 75 inspections au sol menées depuis janvier 2008 principalement par l’Autriche, la France, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas et l’Espagne, ainsi que d’autres États de la CEAC, au titre du programme SAFA. La récurrence de ces constats (au total 240 dont 91 de catégorie 2 et 69 de catégorie 3) est préoccupante car elle traduit des insuffisances systémiques en matière de sécurité. ». Que dire de plus ? Que la compagnie devrait être inscrite sur liste noire...

20
AOUT

Un A320 d'Easyjet atterrit d'urgence à La Rochelle en raison d'une odeur de brûlé


L'Airbus de la compagnie britannique Easyjet assurait la liaison entre Londres et Faro au Portugal lorsqu'il a été contraint de se poser en urgence sur l'aéroport de La Rochelle, selon la préfecture de Charente maritime. Certains des 165 passagers (plus 6 membres d'équipage) avaient en effet décelé une suspecte odeur de brûlé dans la cabine. Ils l'ont signalé aux stewards qui ont eux-mêmes immédiatement transmis l'information aux pilotes. Ces derniers auraient, selon la préfecture, hésité à se poser à Nantes ou à La Rochelle avant d'opter finalement pour la deuxième solution où l'avion a atterrit en douceur un peu avant 11 heures mercredi 19 août.

7
AOUT

Le problème des sondes Pitot était connu


Comme le montre ce document, que nous avons sorti en exclusivité pour le site bakchich.info http://www.bakchich.info/Crash-de-l-AF447-Pitot-bien-que,08189.html dans le cadre de notre collaboration journalistique, le groupe Thalès avait identifié dès 2005, les conséquences d'un givrage des sondes Pitot : la perte de l'aeronef. Le groupe aujourd'hui détenu par Dassault et l'Etat s'engageait alors dans une démarche de recherche et développement, de nature à créer une nouvelle architecture de tubes Pitot.

7
AOUT

Un vol Rio - Houston dérouté après de fortes turbulences


Décidément, Rio fait régulièrement la une des faits divers aériens cet été. Lundi 3 août, un Boeing 767 de la compagnie américaine Continental Airlines assurant le vol Rio de Janeiro (Brésil) - Houston (Texas, USA) a dû effectuer un atterrissage d'urgence sur l'aéroport de Miami Dade (USA) à 5h30 heure locale (11h30 heure française) après avoir subi de fortes turbulences au nord de la République dominicaine.

7
AOUT

L'avion glisse et s'encastre dans une ancienne tour de contrôle


Un ATR 72 de la compagnie thaïlandaise Bangkok Airways, assurant le vol PG-266 entre les îles paradisiaques de Krabi et Koh Samui (Thaïlande), a glissé hors de la piste lors de son atterissage à Koh Samui ce mardi 4 août. Le commandant de bord Chartchai Pansuwan est décédé et son co-pilote, Thanawat Premruedee, est blessé ainsi que 11 autres personnes, dont 5 hospitalisées. Le vol transportait 72 passagers et membres d'équipage. Les blessés seraient majoritairement des touristes, dont un ou plusieurs britanniques, italiens et suisses.

4
AOUT

A Air France, le client est roi, surtout quand c'est le patron

Le Dégé d’Air France, Pierre-Henri Gourgeon, n’a pas hésité à faire retarder un vol pour pouvoir monter dedans. Le big boss tape pourtant régulièrement sur les doigts de ses employés au nom de la ponctualité.
Lire la suite sur : http://www.bakchich.info/A-Air-France-le-client-est-roi,08397.html

4
AOUT

Air France - Des pilotes inquiets de la sécurité

Des syndicats de pilotes d'Air France réclament à la direction de la compagnie aérienne française, fragilisée par le crash du vol Rio-Paris, des mesures de sécurité supplémentaire. Explications.
Lire la suite : http://www.rmc.fr/edito/info/84622/des-pilotes-inquiets-de-la-securite/

3
AOUT

« On oublie que 228 personnes ont perdu la vie »

Président de l’association des familles des victimes françaises du vol AF 447, Christophe Guillot-Noël dénonce la communication d’Air France, le manque d’indépendance du BEA et le manque de réactivité des autorités dans l’affaire des sondes Pitot. Securvol l’a rencontré pour une « interview vérité ».

Lire l'interview

NOTRE MISSION
securvol.fr est un media indépendant, composé de journalistes professionnels et d’experts, dont la mission est de délivrer une information fiable sur les compagnies aériennes et plus largement sur le secteur de l’aérien. Lire la suite

QUI SOMMES-NOUS ?
securvol.fr a été créé par François Nénin, journaliste d’investigation. Il a été pendant près de quatre ans chef des rubriques Transport et Tourisme à 60 Millions de Consommateurs. Il a collaboré à plusieurs magazines et enseigne le journalisme. Lire la suite